• Véganisme abolitionniste

    Carnophallogocentrisme

    Deux mots sur le carnophallogocentrisme… Plaît-il? Carnophalloquoi? Carnaval, c’est ça? Oui, en quelque sorte, mais un carnaval avec des masques de tristesse et de douleur. C’est celui que nous offre notre « civilisation » contemporaine avec le massacre inutile de milliards d’animaux humains et non humains pour…pourquoi au juste? Le carnophallogocentrisme, ce mot concocté par Jacques Derrida désigne les trois piliers sur lesquels sont construites nos civilisations: sacrifice des animaux, phallocentrisme et logocentrisme. Malheureusement, ce concept n’a que peu été étudié. Et pour cause: il remet en question les fondements de nos sociétés, leurs trois piliers. Logocentrisme Ah, le grand Logos, tout est mesuré par rapport à lui. Soit tu l’as, ou…

  • Véganisme abolitionniste

    Anthropocentrisme et anthropomorphisme

    On reproche souvent aux véganes de véhiculer des idées anthropomorphiques. De même les véganes dénoncent l’anthropocentrisme des carnistes. Dans quelle mesure ces concepts s’appliquent-ils au véganisme ou au carnisme? Définition de l’anthropomorphisme: « Tendance à se représenter toute réalité comme semblable à la réalité humaine« . Comme le végane refuse de consommer des produits d’origine animale parce que tout comme nous, les animaux seraient sentients, ils auraient des sensations et sentiments, et qu’ils aspireraient à vivre si possible sans douleur, etc., on lui reproche d’attribuer des caractéristiques, comportements, intentions et besoins humains aux animaux. En deux mots, le végane donnerait des traits humains aux animaux alors que ceux-ci ne feraient que réagir…