• Véganisme abolitionniste

    Philosophie et véganisme

    Allier philosophie et véganisme ne va pas de soi et la proportion de véganes parmi les philosophes semble être la même que dans toute la population: au mieux un végane pour cent carnistes. Et je n’en suis même pas certain. Parfois j’ai même l’impression que c’est pire parmi les philosophes. Idem dans la spiritualité: très rares sont les encouragements à prendre le bien-être animal en considération dans toutes les formes de spiritualité, y compris les religions. Le bouddhisme et l’hindouisme sont peut-être des exceptions, et surtout le jaïnisme. Pour le reste, il est tout au plus question de « respect » vis à vis des animaux dont le « sacrifice » s’avèrerait néanmoins nécessaire.…

  • Véganisme abolitionniste

    Onfray et le cri de la carotte

    Philo-végane aime non seulement le véganisme, mais également la philosophie quand celle-ci essaye de vraiment comprendre. En ce sens il est intéressant de constater combien peu de philosophes comprennent vraiment les arguments et les enjeux de la philosophie végane. Tout porte à croire que les philosophes s’efforcent à justifier le fait qu’ils aiment la viande plutôt que de voir clairement qu’aimer la viande ne pèse rien face au désarroi des animaux que l’on tue pour l’amour de la viande. Ainsi, tous les arguments, y compris les plus abracadabrants, permettent aux carnistes de persévérer dans l’erreur et l’horreur. Un des cas les plus éloquents sur l’attitude de certains philosophes par rapport…

  • Véganisme abolitionniste

    Pourquoi nous sommes tous véganes?

    Ou presque tous, devrais-je préciser, pour ne pas froisser les âmes sensibles de certains carnistes convaincus, ceux qui ignorent ou ne veulent pas savoir qu’ils le sont aussi. Telle est en tout cas mon hypothèse inspirée du livre de Melanie Joy dans Introduction au carnisme, Pourquoi aimer les chiens, manger les cochons et se vêtir de vache. Et cette hypothèse est loin d’être farfelue, compte tenu des arguments pour le moins douteux portés par l’idéologie carniste afin de justifier le massacre annuel de milliards d’êtres sensibles et intelligents pour notre petit plaisir gustatif ou pour être chic… Je vais donc essayer dans ce blog de faire le tour des arguments…